Forum d'intercession et de prières

Forum d'intercession et de prières, D'Amour, de paix, où chacun(es) trouverons les divers forums. sujets de prières, d'intercession, Exhortation, Méditations, message de la parole de Dieu, pensée du jour, sa parole pour aujourd'hui etc..Dieu vous bénisses
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES SEPT PAROLES DE LA CROIX

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1538
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 56
Localisation : Wasmes (Belgique).

MessageSujet: LES SEPT PAROLES DE LA CROIX   Mar 20 Fév - 2:01

LES SEPT PAROLES DE LA CROIX



L’épreuve suprême pour le Christ

: du palais d’Hérode, après avoir subi cette horrible flagellation qui laisse de profondes blessures et de vives douleurs, Jésus, perdant son sang, est chargé de sa croix, et conduit sans ménagement, avec deux criminels, hors de la ville (Luc 23/32). Deux évènements vont se produire, au long de cette voie douloureuse : Simon de Cyrène, est « réquisitionné » pour soulager notre Seigneur, qui tombe sous le poids du bois maudit, parce qu’il est brisé et sans force, épuisé, assoiffé, souffrant atrocement. Puis, les femmes de Jérusalem qui pleurent à grand bruit, essaient d’apporter à Jésus la consolation de leur sympathie. Christ va leur prophétiser : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous et sur vos enfants » (Luc 23 /28).
Arrivée à Golgotha : (Lieu dit « le crâne », et dans une version moderne : le calvaire). La foule se presse, tandis que les trois condamnés sont couchés sur leur croix, et que les soldats enfoncent les clous dans les mains et les pieds des suppliciés. Trois groupes de spectateurs vont se former : les curieux et les indifférents (les soldats et la foule) ;les opposants haineux (les chefs et les religieux hostiles) ; enfin, le petit groupe d’amis, de disciples (les femmes et Jean).

Les croix sont plantées dans leur trou et Jésus, placé au milieu des deux malfaiteurs, fait face à ses bourreaux sous l’ardent soleil de midi.

Les dernières paroles d’un mourrant : il y en a sept. Les paroles d’un mourant sont toujours recueillies avec un grand respect comme contenant un message d’une suprême importance. A combien plus forte raison, les dernières paroles du Messie : Le Christ-Jésus !

Approchons-nous tout près de la croix, et écoutons-le :

1. "Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font" (Luc 23/34).

2. "Je te le dis en vérité, aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis" (Luc 23/43).

3. "Femme, voilà ton fils, puis à Jean: voilà ta mère" (Jean 19/27).

4. "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?" (Matthieu 27/46).

5. "J'ai soif' (Jean 19/28).

6. "Tout est accompli !" (Jean 19/30).

7. "Père, je remets mon esprit entre tes mains" (Luc 23/46).

Dans ces paroles admirables, trois choses nous frappent :

La manière dont Jésus s'adresse à Dieu
: dans sa première et sa dernière requête, il dit "Père".

Le supplice de la croix ne lui fait pas douter de I'amour divin. Au moment d'expirer, c'est encore à son Père qu'il remet son esprit. Mais, à I'instant suprême où tout le poids de I'iniquité et du péché des hommes tombe sur lui et lui voile la présence du Dieu Saint, il lui dit :"Mon Dieu, mon Dieu". , Jésus se révèle vraiment comme le parfait substitut de la race humaine pour laquelle il meurt pour la racheter !

La clarté d'Esprit de Jésus :A I'heure dernière, à I'ultime moment, malgré les tortures, les douleurs inhumaines, la soif ardente, la chaleur accablante, notre Sauveur prouve le triomphe total de l'Esprit sur la chair ! II se remet entre les mains du Père. Quelle leçon pour tous ses disciples ! Dans les pires moments de la vie, et même à celui de quitter cette terre, que Dieu nous fasse la grâce de rester dans sa Dépendance, soumis à sa volonté avec la maîtrise du Saint-Esprit.

La plénitude contenue dans ses dernières paroles: chacune est une mine inépuisable, et ensemble, elles forment un merveilleux message, un enseignement parfait. On pourrait les comparer aux notes d'un accord parfait.

Les doctrines contenuesans les paroles de la croix

Le pardon
: Dieu est amour - Dieu est pardon. II fallait la croix pour réconcilier I'humanité avec son Créateur ; il fallait qu'un homme fut trouvé pour racheter la race humaine. Dieu y a pourvu: II a envoyé son Fils unique, notre Seigneur Jésus-Christ, le nouvel Adam, né de la vierge Marie, conçu par le Saint-Esprit. Et comme sans effusion de sang il n'y a pas de pardon (Hébreux 9/22), Christ s'est offert pour nous racheter, en mourant sur la croix :

Pour réconcilier I'âme avec son Dieu.
Pour réconcilier les Juifs et les païens.
Pour réconcilier les croyants entre eux !

PARDONNER, C'EST RENONCER AU DROIT DE PUNIR QUELQU'UN QUI LE MERITE, c'est lui faire grâce, I'excuser, I'amnistier, lui faire miséricorde. C'est oublier I'offense, le tort commis, les paroles prononcées. Jésus donne I'exemple. "Tout disciple accompli sera comme son Maître" (Luc 6/40). La doctrine du pardon, c'est I'amour en action.

L'assurance de la vie éternelle: Jésus promet le salut, et il le donne. La sécurité du salut, c'est de demeurer EN CHRIST, et rester dans sa main. Lire Jean 10/28, 15/5 à 7; Romains 8/38, et mémoriser ce texte d'or: "II faut que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu" (1 Jean 5/13). Le malfaiteur repentant reçoit le pardon, et la certitude d'échapper à la perdition éternelle de la bouche du Sauveur lui-même ! Cet homme, sauvé dans ses derniers moments, prouve que ce ne sont pas les bonnes oeuvres qui donnent la vie éternelle, mais la foi !


La parfaite humanité de Jésus
: Rappelons-nous sa présence, et le premier miracle accompli en famille aux noces de Cana! Jésus fut toujours près des gens, et fréquemment reçu chez I'habitant, dans les maisons, s'intéressant aux malades, aux enfants qu'il aimait recevoir, bénir et guérir (Marc 10/13). , devant la croix se trouvaient sa mère, sans doute soutenue par Jean, le disciple bien-aimé, et quelques saintes femmes. Jésus, une dernière fois, ému de compassion pour Marie qui est brisée par I'agonie du Sauveur, lui adresse cette bouleversante parole d'amour et de consolation : "Femme, voilà ton fils", puis, regardant Jean, il lui dit : "Voilà ta mère". Le Seigneur souligne, par cette affectueuse intervention, I'intérêt qu'il faut porter aux membres de nos familles ! Paul écrit: "Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, "ET IL EST PIRE QU'UN INCROYANT" (1 Timothée 5/8).

L'expiation: Christ est notre Substitut. II a connu I'abandon du Père, pour nous délivrer de la divine condamnation, en se chargeant de tous nos péchés! Toute la vie de Jésus est jalonnée de prophéties, ce qui prouve qu'il notre est réellement le Messie! 25 prophéties se sont accomplies en 24 heures, le jour de sa crucifixion ! II souffrit des douleurs indicibles dans son Esprit, dans son âme et dans son corps. Esaïe nous les dépeint dans son admirable chapitre 53, appelé: "le cœur de la Bible". Lire aussi Psaume 22/2, etc ...

L'autorité des Ecritures
: Jésus dit: "J'ai soif" afin que I'Ecriture fût accomplie" (Psaume 69/22). Le souci de Jésus, c'était de faire la volonté de celui qui I'avait envoyé, et d'accomplir son oeuvre (Jean 4/34). Toute sa vie, ses actes, ses paroles, ses pensées ont été conformes et en parfaite harmonie avec la volonté du Père. Les Evangiles, surtout celui de Matthieu, ont souvent ponctué les paroles et les actes du Christ par cette précision importante: "Afin que s'accomplît" ou "selon qu'il est écrit". Que

Dieu nous aide, dans cette dernière période qui précède I'imminent retour de Jésus, pour que I'Eglise chrétienne et chacun de ses membres, gardent précieusement toute l'Ecriture Sainte comme référence, comme seul fondement de foi et de vie !

Jésus donnait (donne toujours) de I'eau vive, et les hommes ne savent que lui donner du vinaigre (du fiel).

Le parfait rédempteur : "Jésus s'écria: "TOUT EST ACCOMPLI". Tout est fini. Tout est payé. J'ai obéi en tout, I'humanité est sauvée, Satan est vaincu cheers  cheers , la mort éternelle est abolie pour ceux qui croiront cheers  cheers . Dieu est satisfait, le ciel est ouvert à ceux qui se repentent cheers  cheers  cheers  Very Happy !

Paul dira : "Nous avons la rédemption par son sang" (Ephésiens 1/7). Le Rédempteur, c'est celui qui rachète, le Sauveur, le GOEL, notre rançon (1 Timothée 2/6).

On ne rachète que des esclaves. C'est bien la caractéristique, et la condition dans laquelle les humains se débattent aujourd'hui ! Paul en parle clairement dans I'épître aux Romains (6/16 à 23).

Deux puissances morales opposées nous sollicitent
:

1. Le péché - qui est la révolte contre Dieu (Satan en est le chef).

2. La foi - qui est I'obéissance à I'appel de Dieu (chef: CHRIST).

Chaque concession faite à I'une ou à I'autre est un précédent qui vous lie vis-à-vis d'elle, et vous place sous un régime de dépendance qui aboutit à la mort spirituelle, si c'est le péché que vous prenez pour maître ; ou à la pratique de ce qui est juste, et par conséquent à la vie, si c'est dans la voie de la foi et de I'obéissance à Dieu que vous avez décidé de marcher !


IL FAUT CHOISIR LE JOUG A PORTER : PECHE ou SAINTETE.

La mort expiatoire et substitutive de Christ nous rend libres et vainqueurs du péché
, de Satan et des démons, de la maladie et de I'infirmité, de la vie charnelle qui conduit à la perdition. Je puis dire avec Jérémie: "Seigneur, tu as été le Rédempteur de ma vie" (Lamentations de Jérémie 3/58); puis avec Job : "Je sais que mon Rédempteur est vivant" (Job 19/25).


La soumission filiale de Jésus: Parfaitement homme, il remet son esprit à Dieu. Notre réconciliation avec Dieu est assurée. Le suprême examen (I'ultime épreuve) du sacrifice réconciliateur est parfait: Le Christ, JESUS, est réellement le Messie, le Fils de Dieu, le Fils de I'homme, I'agneau de Dieu, le Roi des rois ! Quand Jésus rencontre I'aveugle guéri, il lui dit: "Crois-tu au Fils de Dieu ? Et qui est-il Seigneur afin que je croie en lui ? Tu I'as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c'est lui. Et il dit:je crois, Seigneur. Et il I'adora" (Jean 9/35-38).

Christ, malgré son martyre, ses souffrances, son angoisse et son extrême faiblesse, a encore assez de lucidité et de maîtrise pour remettre son esprit entre les mains de Dieu le Père ! Satan est vaincu, son pouvoir est aboli, sa domination est terminée sur ceux qui, par la foi EN cette victoire du Nouvel Adam, vont enfin vivre purs, justes, et libres dans la bienheureuse dépendance de Dieu.

Ces sept merveilleuses paroles de Jésus font de Lui :

1. Le Médiateur, I'Avocat des perdus.

2. Le Sauveur de tous les hommes.

3. Le Fils de I'homme, notre Frère.

4. L'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.

5. Notre substitut qui porte nos iniquités.

6. Le Rédempteur, le Prince de notre salut.

7. Le Fils de Dieu, le Nouvel Adam !

A Dieu soit la Gloire !

Que Dieu Vous Gardes Et Vous Bénisse Richement
.  

Votre frère Michel & Sont Epouse Michèle.

Inter-Web-Prière : La Bonne Nouvelle De L'évangile Par Le Web.  

_______________
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. " Jean 3:16
 

 
partenaire de prier.net
www.porte-ouverte.com
Revenir en haut Aller en bas
http://interwebpriere.forumgratuit.be
 
LES SEPT PAROLES DE LA CROIX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Sept paroles de vie" = guide spirituel pour la Semaine sainte
» Méditation pour la Semaine Sainte : Les sept dernières Paroles du Christ en Croix !
» 4ème semaine de Carême "Bonne Nouvelle de Jésus Christ Paroles/méditations/Prières"
» Les sept paroles de Jésus Christ en Croix
» Les sept dernières Paroles du Christ en Croix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'intercession et de prières :: Les sept dernières paroles de Jésus sur la croix.-
Sauter vers: