Forum d'intercession et de prières

Forum d'intercession et de prières, D'Amour, de paix, où chacun(es) trouverons les divers forums. sujets de prières, d'intercession, Exhortation, Méditations, message de la parole de Dieu, pensée du jour, sa parole pour aujourd'hui etc..Dieu vous bénisses
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 son retour imminent : Jésus-Reviens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 55
Localisation : Baudour (Belgique).

MessageSujet: son retour imminent : Jésus-Reviens   Ven 3 Fév - 23:26


Le retour de Jésus-Christ

Le 03/02/2017.



Le retour de Jésus-Christ
Les signes du retour (1)
Si seul le Père connaît le temps du retour de Jésus, le Seigneur ne nous a pas laissés sans avertissements, des signes, afin de nous tenir prêts en vue de ce moment. C’est ce que nous allons étudier maintenant.
1. L’importance de connaître les signes pour les discerner

Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et pour l’éprouver lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. Jésus leur répondit : Le soir, vous dites il fera beau, car le ciel est rouge ; et le matin il y aura de l’orage, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel et vous ne pouvez discerner les signes des temps. Matthieu 16/1-2
• Etre attentif
Par ce texte, il apparaît clairement que le Seigneur attend de son peuple qu’il soit attentif aux signes que la Parole donne en avertissement de la proximité croissante de son retour. Parce qu’ils sont des signes matériels et temporels, ce qui est important, c’est leur apparition et non notre espérance de leur apparition.
Jésus nous dit dans Matthieu 24/33 ‘quand vous verrez ces signes’, ce qui veut dire qu’il faut laisser ces signes parler par eux-mêmes. Dans trois chapitres des évangiles, Matthieu 24, Marc 13, et Luc 21, Jésus enseigne sur ces signes spécifiques précédents et annonçant son retour. Schématiquement, ils peuvent être regroupés en trois classes :
les signes concernant le monde,
les signes concernant l’Eglise,
les signes concernant Israël.
Attention ces trois catégories ne sont pas hermétiques les unes aux autres. Elles produisent une image d’ensemble et forment ensemble un signe majeur. En conséquence, les déductions que nous faisons ne peuvent se baser simplement sur une des catégories de signes.
• La base de toute interprétation
La parabole du figuier que nous lisons dans Matthieu 24/32-33 nous donne le principe de compréhension des signes :
Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. De même quand vous verrez ces choses, sachez que le fils de l’homme est proche, à la porte.
Pour beaucoup le figuier est l’arbre symbole d’Israël, mais ce n’est qu’une approche partielle. Nous devons comprendre cette courte parabole comme nous donnant le principe de lecture des signes. Le figuier est le premier arbre à bourgeonner et par cela il proclame en quelque sorte l’arrivée de la belle saison, et donc aussi du bourgeonnement prochain des autres arbres. Car le figuier premièrement et tous les autres arbres ensuite, fleuriront et produiront leurs fruits.
La référence de Jésus au figuier puis aux autres arbres semble donc nous dire : attention premièrement à ce qui se passe en Israël mais ne négligez pas le reste.
2. Etudions les signes
a) Les signes dans le monde
Dans les trois évangiles de Matthieu, Marc et Luc, Jésus établit qu’il y aura des conditions préalables dans le monde à son retour. Ces évangiles rapportent un discours de Jésus se tenant sur le Mont des Oliviers.
En lisant ces discours, nous apprenons que :
Il y aura des tremblements de terre, des famines, Matthieu 24/7, puis des tourments et des morts, Matthieu 24/9.
Il y aura de la détresse parmi les nations, des rumeurs de guerre et des guerres, les pays se dresseront les uns contre les autres comme dans les conflits ethniques. Il y aura donc un recul des lois internationales, Matthieu 24/6-7.
Après un court temps d’espoir, 1Thessaloniciens 5/3 pendant lequel les hommes crieront paix et sécurité, le monde verra la mise en place de régimes persécuteurs, Matthieu 24/9-10 …
Les hommes deviendront irréligieux, leurs cœurs seront saisis d’angoisse et les tragédies familiales et humaines seront courantes, Marc 13/12-13, Luc 21/25-26.
Il y aura des signes étranges dans le ciel, la lune et les étoiles et l’on verra des phénomènes terribles, Luc 21/11b et Luc 21/25.
b) Les signes dans l’Eglise
Tristement le Seigneur nous renseigne sur l’état de l’Eglise des derniers temps. Elle sera loin d’être cette église remplie de son premier amour et de vitalité spirituelle, bien au contraire il nous dit :
Il y aura un refroidissement général, Matthieu 24/12, Luc 21/34.
Les gens manqueront de persévérance, Matthieu 24/12-13.
De nombreux séducteurs se lèveront et opèreront, Matthieu 24/4-5.
Déjà Paul avertissait les chrétiens :
Concernant l’avènement de notre Seigneur Jésus et notre réunion avec lui, Frères, nous vous prions de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque don spirituel, soit par quelque parole, ou par quelque parole qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition. 2Thessaloniciens 2/3-4
Mais malgré tout l’Evangile sera prêché sur toute la terre, Matthieu 24/14.
o L’apostasie dans l’Eglise :
…il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant…2Thessaloniciens 2/3
L’apostasie dont il est question ne s’est pas encore manifestée mais de nombreux signes précurseurs apparaissent :
Un pullulement de fausses doctrines :
Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience. 1Timothée 4/1-2
La recherche du plaisir et du sensationnel :
Dans les temps de la fin, l’Eglise en général sera affaiblie. Une partie se tournera vers ce qui fait plaisir à l’homme plus qu’à Dieu ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, elle détournera l’oreille de la vérité et se tournera vers les fables, 2Timothée 4/3-4.
Des faux prophètes, faux docteurs et faux messies préparant la venue de l’antichrist :
Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Matthieu 24/24
A cause de cette attirance pour ce qui lui plaît, cette partie de la chrétienté se laissera facilement séduire et préparera le lit de l’antichrist appelé encore le fils de l’iniquité.
Il constituera la plus grande séduction démoniaque que le monde, Israël et l’Eglise auront à connaître. A son propos, Paul écrit:
L’apparition de cet impie se fera par la puissance de Satan, avec toute sorte de miracles, de signes et de prodiges mensongers et avec toutes les séductions de l’iniquité. 2Thessaloniciens 2/9
Celui-ci accomplira l’abomination de la désolation, Matthieu 24/15, c’est-à-dire la profanation du Temple de l’Eternel qui aura été rebâti à Jérusalem. Toutefois lorsque le pouvoir de cet homme se manifestera dans sa plénitude, l’Eglise ne sera plus sur terre, c’est ce que nous dit ce passage :
Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie… 2Thessaloniciens 2/6-8
Nous comprenons que celui qui retient c’est le Saint-Esprit agissant dans l’Eglise depuis la Pentecôte. Ainsi lorsque cette Eglise aura été enlevée, le Saint-Esprit aura achevé son ministère, tel qu’Il l’accomplissait depuis 2000 ans. Place sera laissée alors à l’homme de perdition.
Mais nous ne devons pas ignorer que d’une certaine façon, il est déjà à l’œuvre dans ce monde. Tout comme nous ne voyons pas Christ, la tête, mais que nous pouvons voir l’Eglise, Son corps, et l’Esprit Saint agir, de même nous ne voyons pas encore l’antichrist mais nous voyons déjà son corps et son esprit impur agir dans ce monde cherchant à détourner les hommes du salut :
Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. 1Jean 2/18-23
C’est pour cela aussi que Paul écrit :
Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience… 1Timothée 4/1-2
Quand le corps de Christ, l’Eglise et l’Esprit Saint auront été enlevés, non seulement le corps mais la tête, l’antichrist apparaîtront, annonçant une période terrible, mais courte, la Grande Tribulation. Son accession au pouvoir est de toute façon l’un des derniers signes avant le retour du Seigneur :
Et alors paraîtra l’impie que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. 2Thessaloniciens 2/8
Les signes du retour (2)

c) Les signes en Israël
Israël reste l’élément fondamental de l’enseignement de Jésus concernant les signes des temps de la fin. A la base, Jésus pose deux vérités dont une seule est pour l’instant accomplie, le retour d’Israël dans son territoire, l’autre concerne la reconstruction sur le Mont Morijah, du Temple, Matthieu 23/39 et 24/15.
Israël est aujourd’hui une réalité prophétique en partie accomplie et reste comme le signe le plus concluant pour dire que nous sommes dans la saison du retour de Jésus. On peut donc dire que toute l’histoire contemporaine d’Israël est eschatologique, c’est-à-dire qu’elle annonce la fin des temps !
Jésus enseigne que des événements suivants doivent se passer en Israël avant son retour :
Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à que le temps des nations soit accompli. Luc 21/20-24
Ce texte nous donne plusieurs informations importantes :
Premièrement, Israël doit être conquis et dispersé par toute la terre. Cela s’est accompli en l’an 70, lorsque les légions romaines menées par le Général Titus écrasèrent Jérusalem, brûlèrent le temple et vendirent comme esclaves les restes du peuple.
Deuxièmement, Jésus dit qu’Israël sera ensuite rassemblé. Cela a commencé de s’accomplir dès le début du 20ième siècle, lorsque des juifs du monde entier ont entamé leur retour en Israël. Ce phénomène ne s’est point arrêté depuis et a touché les juifs persécutés d’Irak, de Russie, ceux d’Ethiopie et de bien d’autres pays.
Ce rassemblement annoncera la fin des temps des Gentils, c’est-à-dire de la domination des Gentils sur Israël, Luc 21/24. Nous savons qu’Israël est redevenu un état indépendant en mai 1948 après presque 1900 ans de disparition. Mais Dieu veillait sur son peuple.
Jésus annonçait aussi que Jérusalem devait repasser sous contrôle juif et cela s’est accompli en 1967 suite à la guerre des six jours.
Tout cela concerne des prophéties accomplies, maintenant il en reste d’autres qui ne le sont pour l’instant, voyons-les :
Le Temple doit être rebâti sur le Mont Morijah : Matthieu 24/15
Le Saint des Saints doit encore être profané, Marc 13/14.
Des temps de grande tribulation s’abattront sur Israël, c’est la détresse de Jacob, et sur le monde :
Car la détresse en ces jours, sera telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu’à présent et qu’il n’y en aura jamais. Et, si le Seigneur n’avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé ; mais il les a abrégés à cause des élus qu’il a choisis.
Marc 13/19-20
Toutes les nations se rassembleront pour combattre Jérusalem :
Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem ; la ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées ; la moitié de la ville ira en captivité, mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville.
Zacharie 14/2
Mais Israël survivra en tant que nation.
3. Des signes pour l’Eglise ?

Jusque-là nous avons parlé de signes indicateurs du retour de Jésus, sans plus de précisions sur l’une ou l’autre des deux phases de cet événement. Attardons-nous donc sur cette question : est-il évoqué des signes avertissant l’Eglise du retour du Seigneur pour elle et de son enlèvement ? Cela afin de nous permettre de nous situer et nous préparer mieux encore pour son retour !
a) Le Sermon sur le Mont des oliviers
Dans ce texte, Jésus donne tout un ensemble de signes avertissant les hommes de son retour. Mais posons-nous la question de savoir à qui Jésus destinait-il ce sermon ?
Le contexte nous informe qu’il adressa cet enseignement aux disciples après qu’ils aient quitté le temple et qu’ensemble ils en aient observé les beautés architecturales depuis la colline des Oliviers située juste en face.
Ce sermon est articulé autour d’un verset clé :
Lorsque vous verrez l’abomination de la désolation établie là où elle ne doit pas être, -que celui qui lit fasse attention, -alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes; que celui qui sera sur le toit ne descende pas et n’entre pas pour prendre quelque chose dans sa maison; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau.
Marc 13/14-16
Or nous avons déjà dit que lorsque la profanation du temple sera accomplie par l’antéchrist, l’Eglise ne sera déjà plus sur terre mais aura été enlevée : il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie…
Nous pouvons conclure donc que tout l’enseignement qui suit ce passage du message de Jésus concerne ceux qui n’auront pas été enlevés, en premier lieu l’Israël fidèle et non l’Eglise.
Maintenant si l’on observe la première partie de ce discours, (voir section 2), Jésus nous y donne un ensemble de signes qui forme un faisceau d’indices de son retour, mais on ne peut pas dire qu’il y en ait un qui soit véritablement déterminant, en tout cas pour l’Eglise, pour nous permettre de dire, c’est le moment !
Nous les voyons devant nous mais il en est aucun duquel nous pouvons dire puisque nous le voyons Jésus arrive. En fait, ils sont tous en train de s’accomplir et même de s’amplifier : des conflits, des famines, des catastrophes écologiques et naturelles, des frères qui souffrent pour leur foi…
Le Seigneur a donc donné un signe précis à Israël: la profanation du temple suivie d’une période terrible de trois ans et demi de persécutions, avant son intervention et son retour sur terre. S’il est précis pour Israël c’est à cause de la dureté de cette épreuve finale dont il a dit même :
Et si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Matthieu 24/22
Par ce repère précis, Jésus offre une consolation et une espérance pour tous ceux d’Israël qui traverseront ces moments terribles.
Mais quant à l’Eglise, il n’y a aucun signe particulier mais un faisceau d’indices. Nul ne peut dire par exemple, il nous faut d’abord voir le temple reconstruit ou tel ou tel autre événement. Pourquoi ? Parce que le Seigneur veut que nous soyons prêts à chaque instant.
Cela veut donc dire deux choses :
– nul ne peut dire voilà à quel moment Jésus doit revenir pour prendre son Eglise.
– L’enlèvement de l’Eglise est indépendant de l’accomplissement des signes majeurs ou uniques. Il peut se réaliser à chaque instant, avec cette promesse qui demeure :
Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.
2Thessaloniciens 2/6-8
Nous sommes donc dans la saison de l’enlèvement de l’Eglise. Le retour de Jésus pour l’Eglise est donc qualifié d’IMMINENT.
b) Ce que les apôtres ont enseigné
Paul a donné plusieurs descriptions de l’état général de l’Eglise de la fin des temps, nous en avons déjà parlé. Mais là encore, on ne peut pas dire qu’il y ait dans ce qu’il enseigne un repère fixe et précis qui nous permette de situer l’enlèvement de l’Eglise. En effet, les fausses doctrines pullulent depuis pas mal de temps, et les antéchrists font compétition entre eux depuis longtemps. La seule chose que nous permet de dire l’apôtre, c’est que nous ne verrons pas la désolation du temple. Rien ne dit que l’Eglise ne verra pas une partie de l’avènement de l’antéchrist…
Quant à Jean dans l’Apocalypse, à aucun moment il ne donne de détails précis quant à l’enlèvement de l’Eglise. Ce que l’on retient généralement, c’est la promesse d’Apocalypse 3/10 :
Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.
Le Seigneur promet donc de nous épargner les heures terribles de la Grande Tribulation et de la colère de Dieu. Mais en même temps, à cause de l’espérance qui est la nôtre, il ne nous donne aucun signe déterminant de son retour mais un ensemble formant un faisceau d’indices.
Il nous faut être prêts. Nous l’attendons !
Le Retour de Jésus (3)
3. La manière du retour

o Il sera furtif
… comme un voleur…
Le jour du Seigneur viendra sur nous d’une manière subite alors que Jésus nous trouve vaillant à son service :
Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi! Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens. Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même: Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents.Matthieu 24/46-51
o Il sera surprenant
Il viendra comme un filet sur tous ceux qui habiteront sur la face de toute la terre.
Luc 21/35
Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte et ils n’échapperont point.1 Thessaloniciens 5/3
Averti par le Seigneur que nous ne soyons pas surpris et pris au dépourvu :
Mais, vous frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. 1Thessaloniciens 5/4
o Il sera destructeur
Le Jour du Seigneur inaugure et recouvre une période de jugements terribles, pour la terre, les nations, et les hommes :
Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’agneau; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister? Apocalypse 6/16-17
o Nul n’y échappera
Pris dans le filet : …ils n’échapperont point… 1Thessaloniciens 5/3
Les hommes réaliseront alors, mais non point pour leur salut, ce que David a écrit :
Où irai-je loin de ton esprit ? Où fuirai-je loin de ta face ? Psaume 139/7
o Il viendra au milieu des ténèbres
Le Seigneur reviendra dans les ténèbres les plus épaisses de la nuit, mais à quel moment ?
Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ; craignez qu’il vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. Marc 13/35
4. L’époque du retour

o Seul le Père la connaît
Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans les cieux, ni le Fils, mais le Père seul. Marc 13/32
Contre toute tentative, le Seigneur avertit encore :
Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments (saisons) que le Père a fixé de sa propre autorité. Actes 1/7
Notez bien tous les mots : non seulement il est impossible de connaître ou de savoir le jour ou l’heure, mais aussi les temps et les saisons. Ce qui veut donc dire que nul ne peut dire ni ce sera tel jour, ni ce sera aux alentours de telle année.
Maintenant le Seigneur nous a laissé un ensemble de signes afin que lorsque nous les verrons s’accomplir, nous reconnaissions que nous sommes dans la saison du retour :
De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte. Matthieu 24/33
o Il est proche
Ce que nous devons garder dans nos cœurs :
Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche. Apocalypse 1/3
o Il est imminent
Vous aussi, tenez-vous prêts car le Fils de l’Homme viendra à l’heure où vous n’y pensez pas. Luc 12/40
o Dieu patiente à l’égard des méchants
Comme le signalait l’apôtre Pierre, certains se moqueront de ces choses disant que les générations passent et rien ne se produit. Mais Pierre nous révèle que Dieu retient les temps à cause de son amour pour les hommes car il veut qu’aucun ne périsse :
Sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant: Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création… Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu’elle renferme sera consumée. 2Pierre 3/3-4…8-10
Le Retour de Jésus (4)
5. L’espérance glorieuse du retour de Jésus pour les croyants

Comme Paul le dit dans 1Thessaloniciens 5/9, nous sommes dans l’attente de l’acquisition de notre salut et des promesses afférentes.
A cause des promesses de Jésus, nous ne sommes plus sans espérance ni dans ce monde, ni au-delà de ce monde :
Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. 1Corinthiens 15/19
Alors :
Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.Jean 14/1-3
Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Jean 17/24
L’apôtre Paul l’a enseigné que pour tout ce qui concerne les promesses de notre Seigneur, le oui a été prononcé. N’en doutons point Jésus revient. Il est proche.
Voyons quelques-unes de ces promesses :
a) La paix
Nous soupirons après la rédemption de nos corps et l’accomplissement de la paix divine. Paul l’a écrit :
Il est de la justice de Dieu de vous donner du repos lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance.2Thessaloniciens 1/7
Le Seigneur n’oublie pas les combats de son peuple pour l’Evangile, sa persévérance à marcher dans la foi et la sainteté. Il viendra alors nous « arracher », nous délivrer de ce monde, de la tentation pour nous conduire dans le repos parfait auprès de lui.
b) La consolation
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
Apocalypse 21/4
c) La résurrection
Au-delà de la seule promesse de la résurrection et de l’enlèvement, ce à quoi nous aspirons c’est de revêtir notre domicile céleste, 2Corinthiens 5/2. Ce domicile c’est le don d’un corps glorieux incorruptible et immortel tel que Paul le décrit dans 1Corinthiens 15/42-53.
Alors nous dit Jean :
Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous sommes n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. 1Jean 3/2
d) Les récompenses
C’est au Tribunal de Christ que le Seigneur distribuera ses récompenses à ses frères et sœurs fidèles dans la foi et le service :
Car Dieu n’est pas injuste, pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints.Hébreux 6/10
Ainsi Jésus jugera en ses enfants tout le bien et le mal que nous aurons faits étant dans nos corps, 2Corinthiens 5/9-10.
Attention ce jugement ne doit pas être compris dans le sens de sanctions :
– il ne décidera pas du salut, car il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Christ.
– si la perspective de ces récompenses doit nous amener à servir avec persévérance, elle ne doit pas laisser supposer qu’à cause d’échecs dans la foi ou le service, il y aurait des regrets éternels ou des sentiments de frustration. Non ces sentiments de souffrance sont réservés aux perdus mais quant à ses enfants, le Seigneur essuiera toutes larmes.
e) Une communion parfaite
Et l’ange me dit: Ecris: Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.
Apocalypse 19/9
Ce festin nous parle de l’accomplissement de toutes nos espérances, l’union profonde entre Jésus et son Eglise, qui devient l’Epouse.
6. CONCLUSION

Le message concernant le retour de Jésus est avant tout un message d’encouragement pour ceux qui ont perdu des proches sauvés par grâce et de persévérance dans la foi pour les vivants en Christ. Ce message d’assurance et d’espérance atteste au racheté de sa victoire ultime et de son triomphe sur la mort par Christ, Romains 8/2.
Ces textes nous montrent que les morts en Christ et les vivants enlevés recevront tous en même temps leur corps glorifié.
Un jour de grande réjouissance nous attend prochainement, notre délivrance est proche, Luc 21/28.
Notons que Paul reprend dans le texte des Thessaloniciens la même formule que celle qui introduit son passage d’enseignement sur les dons spirituels dans 1 Corinthiens 12, je ne veux pas que vous soyez dans l’ignorance concernant le retour de notre Seigneur. C’est donc un enseignement fondamental sur lequel tout chrétien doit être au clair. Il n’est pas juste donc de dire que l’Eglise sera prise entièrement par surprise, même s’il est vrai que nous ne connaîtrons jamais la date exacte du retour de Jésus.
Nous ne devons donc pas être ignorants des signes qui s’accomplissent devant nous, 1Thessaloniciens 5/4-6 : Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ; vous êtes tous des enfants de lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres… sinon nous pourrions risquer de subir les mêmes reproches que Jésus adressa aux Juifs de son époque qui ne savaient pas lire les signes spirituels.
Finalement considérons comment la Bible nous enseigne à attendre Jésus, notre Seigneur :
Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir. 1Thessaloniciens 1/9-10
La Parole nous montre que le disciple de Jésus ne peut pas se contenter simplement d’attendre le retour de Jésus en vue de l’accomplissement des promesses célestes. Ce que le Seigneur attend de chacun d’entre nous, c’est que nous nous engagions à son service. Comme nous sommes conscients que l’enlèvement de l’Eglise est imminent et que l’œuvre devant nous reste grande, nous ne voulons pas déjà nous reposer, mais continuer de servir avec zèle.
Courage, le Seigneur est proche!
Alors nous disons : Viens !… et Jésus répond : Oui, je viens bientôt ! Amen ! Viens, Seigneur Jésus.
Apocalypse 22/17-21

_______________
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. " Jean 3:16
 

 
partenaire de prier.net
www.porte-ouverte.com
Revenir en haut Aller en bas
http://interwebpriere.forumgratuit.be
 
son retour imminent : Jésus-Reviens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 119 - La grande apostasie, un signe du Retour imminent de Jésus Christ. Vous trouverez refuge ...
» Islamisme tunisien : retour imminent de Rached Ghannouchi
» RETOUR DE JESUS IMMINENT...
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'intercession et de prières :: Un retour pas comme les autres !..-
Sauter vers: