Forum d'intercession et de prières

Forum d'intercession et de prières, D'Amour, de paix, où chacun(es) trouverons les divers forums. sujets de prières, d'intercession, Exhortation, Méditations, message de la parole de Dieu, pensée du jour, sa parole pour aujourd'hui etc..Dieu vous bénisses
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exhortation. L’Avortement, parlons-en un peu (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michèle F
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 11/05/2011
Age : 56
Localisation : Baudour (Saint Ghislain).

MessageSujet: Exhortation. L’Avortement, parlons-en un peu (2)   Mar 17 Avr - 21:18

Mardi le 10 Avril 2012
L’Avortement, parlons-en un peu (2)


Exhortation NYCO du 17 avril 2012


N'oubliez pas de prier avant et après la lecture de l'exhortation de la semaine. Bonne lecture !


L’Avortement, parlons-en un peu (2)




Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges Matthieu 5:21.

Je suis grandement reconnaissant envers ma mère de ne pas m’avoir pas avorté, vu la souffrance que subit un bébé qui se fait tuer sans raison, lui qui n’a pas demandé à être conçu. Deux personnes ont pris du bon temps, mais ne peuvent garder le fruit du temps qu’elles ont pris. Pourquoi ?


Quelles sont les raisons qui poussent plusieurs à avorter ?

L’avortement est une pratique assez courante dans toutes les sociétés, elle est même devenue normale quand on a une bonne raison pour le faire. Des millions de bébés sont atrocement tués parce qu’ils ne sont pas les bienvenus ou qu'ils représentent un problème. Des femmes et même des hommes trouvent de nos jours de bonnes raisons pour mettre fin à des vies qui ne demandent qu’à vivre :

- Excuse de planning familial : Plusieurs couples se vantent de maîtriser le planning familial et sont même fiers de donner de fausses justifications pour expliquer la réussite de leur planning familial, pendant qu’en vérité, ils pratiquent l’avortement. Tuant les embryons dès qu’ils ont la certitude d’attendre un bébé.

- Les études pour les jeunes filles : Les cas le plus courants d’avortement sont au niveau de ces jeunes filles qui ne sont pas prêtes à avoir un enfant pendant qu’elles font tout ce qu’il faut pour en avoir. La peur de la réaction des parents, le bouleversement ou l’interruption des études etc

- La carrière pour les jeunes femmes : Pour ne pas perdre un poste important ou avoir une interruption dans leur carrière, certaines femmes sont prêtes à éliminer le problème, le bébé qui empêcherait leur carrière de décoller ou leur poste de subsister.

- La honte que les autres le sachent : Pas question de subir la honte de sa vie avec une grossesse, mieux vaut l’interrompre. La honte des parents, de la famille, la honte de la fille ou de l’homme, etc.

- Problème de couple ou un père qui ne veut pas de ce bébé : Il arrive que le père de l’enfant ne veuille pas du bébé ou qu’il ne reconnaisse pas la paternité ou encore qu’il ne s’entende plus avec la mère. Quand le couple n’est plus en bon accord pendant la grossesse, l’enfant risque de perdre sa vie.

- Problème financier : Le bébé tombe mal, pas d’argent pour en prendre soin, la crise, les conditions de vie lamentables.

- L’inceste et le viol : Après un rapport sexuel incestueux ou un viol, la grossesse qui survient est généralement interrompue. Elle n’a aucune chance d’arriver à son terme, puisque le bébé est une abomination ou une trop grande honte pour qu’il soit gardé.

- La malformation du fœtus ou la mise en danger de la vie de la maman : Il arrive que le fœtus soit malformé ou atteint d’une maladie mentale. Il peut aussi arriver que le porter soit un risque pour la mère, car étant malade et pouvant mourir si le fœtus continue de grandir dans son ventre. Pour ces cas, les médecins conseillent généralement de pratiquer un avortement.

Aucun de ces prétextes n’est valable pour tuer un bébé innocent, surtout pas les cas de viol ou d’inceste car c’est de la vie d’une personne qu’on parle et non d’un problème. Pour certains cas de malformation ou de mise en danger de la vie de la mère, l’avortement peut être justifié mais pas tout le temps, car nous savons que la parole d’un médecin n’est pas celle de Dieu.

Est-ce un péché de faire un avortement ?

Pour répondre à cette question, je me permets de copier un extrait du récit de Bernarda FERNANDEZ sur ces 2 expériences au Ciel : " Ensuite le Seigneur m’a conduite dans un autre endroit dans ce paradis. Là, je voyais des milliers d’enfants habillés en blancs, ils louaient et glorifiaient le Seigneur". Jésus me dit: “Tu vois ces enfants, ce sont les bébés qui ont été avortés par des parents et par des médecins criminels. Les bébés que les gens tuent alors qu’ils sont encore dans le ventre de leur mère et qu’on retrouve dans des poubelles et des rivières, ces enfants, tu vois, ils sont au paradis ici”. <<Chers frères et sœurs, contrairement à ce que vous croyez, pour le Seigneur le fœtus est une vie dès la conception, dès le premier jour de la grossesse.>>

La vie ne commence pas à la naissance du bébé et toutes les femmes qui ont déjà eu au moins un enfant peuvent nous le témoigner. Un bébé dans le ventre est un être humain dès sa conception. Les premières cellules qui sont formées juste après la conception du bébé, sont celles du cœur, des cellules qui battent déjà au rythme du cœur jusqu’à ce que le cœur puisse être visible dans sa forme normale. Demandez-le à un médecin, il vous le confirmera.
« Tu ne tueras point », ne concerne pas que les êtres humains hors du ventre de leur mère, mais tous les êtres humains, car un fœtus n’est pas un objet ni un animal qu’on peut tuer comme si on tuait un cochon pour un dîner.
Tous ceux qui tuent, sont des criminels, ils ne pourront hériter du Royaume de Dieu s’ils ne se repentent pas dès maintenant de leurs actes d’avortement.
Sachons que les femmes ne sont les seules à être pointées du doigt, car on dira que ce sont elles qui avortent ; il faut aussi voir les pères, ces hommes qui poussent à faire, ou qui ne font rien pour empêcher cela, ils sont aussi criminels avec les femmes et les médecins ou les personnes qui aident à avorter. Chacun rendra compte de ce péché si atroce.


Je m’arrête là pour cette semaine et espère continuer la semaine prochaine sur les conséquences physiques et spirituelles de l’avortement.

Tu as déjà avorté et tu aimerais en parler ? Tu songes actuellement à l’avortement et tu as besoin d’être orienté(e) ? Envoie-nous un courriel à contactez-nous@nycodem.net.

Auteur : Donald SORO Wink



Que Dieu vous garde et vous bénisse richement.
Votre Soeur et Servante : Michèle.flower
Interwebprière : La bonne nouvelle de l'évangile par le Web.flower study Idea Wink flower cheers

_______________
Celui qui aime est patient et bon, il n’est pas envieux, ne se vante pas et n’est pas prétentieux ;
Celui qui aime ne fait rien de honteux, n’est pas égoïste, ne s’irrite pas et n’éprouve pas de rancune ;
Celui qui aime ne se réjouit pas du mal, il se réjouit de la vérité.
Celui qui aime supporte tout et garde en toute circonstance la foi, l’espérance et la patience.
L’amour est éternel. 1 Corinthiens 13.4 à 8

 
 
Culte en direct chaque dimanche matin à 9h30.
De La Porte ouverte de Mulhouse :
Samuel Peterschmitt.
Pour visionner ce culte cliquer sur le lien çi dessous.
www.porte-ouverte.com
 

Revenir en haut Aller en bas
http://interwebpriere.forumgratuit.be
 
Exhortation. L’Avortement, parlons-en un peu (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espagne : Adoption de la loi sur l'avortement !!!
» Prions pour les bébés qui sont victimes de l'avortement.
» L'avortement au Canada : Une boucherie écoeurante !
» Publication de Verbum Domini, l'Exhortation Apostolique post-synodale de Benoît XVI
» Exhortation apostolique Sacramentum Caritatis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'intercession et de prières :: Exhortation-
Sauter vers: